Rhumatologie
Logo icône attention Remonter un effet indésirable
Échographie

Examen échographique : Synovites

synovites - echographie

Où les chercher ?
Privilégier la face Dorsale !

Mode B : hypertrophie synoviale
  • Carpe : faces dorsale, palmaire et latérales
  • MCP : face dorsale> face palmaire
  • IPP : face dorsale> face palmaire
  • MTP : face dorsale

Remarque : épanchements aspécifiques fréquents en face palmaire des MCP et IPP

Mode Doppler :
  • Le plus souvent sur la face dorsale
Pièges d’interprétation
Pièges en mode B
  • Réglages en mode B
  • Positionnement de l’articulation : risque de « faux positif » si extension

Coupe longitudinale dorsale d’une MCP d’un sujet sain en extension (gauche) et position neutre (droite) : risque de conclure à tort à une synovite si extension

Pièges en mode Doppler
  • Mauvais réglages (fréquence, PRF, gain) :  risque de « faux négatif » si manque de sensibilité du Doppler
  • Boite Doppler non adaptée : trop petite ou partie supérieure n ’allant pas à la surface de la peau
  • Pression exercée par la sonde : risque de « faux négatif »
  • Problème d ’interprétation : conclure à tort à une activité Doppler devant une vascularisation normale
Attention à la position de la boite Doppler

 

Image9

Boite Doppler ne prenant pas en compte toute la zone d’intérêt

Risque de minimiser l’activité inflammatoire

Vaisseau : réverbération

Image10

Boite Doppler ne remontant pas à la surface

Risque de conclure à tort à une activité inflammatoire si vaisseau sus-jacent

Vaisseau : réverbération

Image11a

Boite Doppler ne remontant pas à la surface : on conclut à une synovite Doppler +

Image11b

Boite Doppler remontant à la surface : mise en évidence d’un vaisseau. Les points Doppler sous-jacents sont dus à un artéfact de réverbération

Attention à la pression exercée avec la sonde, elle peut faire disparaître le signal…

Sans pression

Image12

Avec pression

Image13
Attention à l’interprétation du Doppler
  • Synovite Doppler + : présence de signal Doppler dans la zone hypoéchogène en mode B
  • Ne pas confondre un signal Doppler « inflammatoire » avec la vascularisation normale (++ au carpe)
Image14

Synovite du carpe Doppler négatif

Image15

Vascularisation Doppler chez un sujet sain et foramen vasculaire

Lésions élémentaires échographiques de la PR

lesion-elementaires - echographie

Définition de l’OMERACT 1,2

Ces lésions élémentaires peuvent être réparties en lésions inflammatoires (synovites, ténosynovites) et en lésions structurales avec les érosions.
Les articulations et les tendons devront systématiquement être étudiés en mode B et en mode Doppler puissance.

Epanchement synovial :

Matériel intra-articulaire anormal hypo ou anéchogène, déplaçable et compressible et qui ne présente pas de signal Doppler

Hypertrophie synoviale :

Tissu intra-articulaire anormal hypo ou isoéchogène (parfois hyperéchogène) qui est non déplaçable et faiblement compressible et qui peut être le siège d’un signal Doppler.

Ténosynovites : Nouvelle définition en 2012

Tissu épaissi hypo ou anéchogène accompagné ou non d’épanchement à l’intérieur de la gaine tendineuse, vu dans 2 plans perpendiculaires et qui peut être le siège d’un signal Doppler

 

  • Définition de la ténosynovite en mode B : présence anormale d’un élargissement de la gaine tendineuse synoviale d’aspect hypo et/ou anéchogène (en comparaison des fibres tendineuses) et qui peut être dû à la présence d’un épanchement et/ou d’une hypertrophie synoviale.
  • Définition de l’épanchement de la gaine tendineuse : présence de matériel anormal anéchogène ou hypoéchogène (en comparaison des fibres tendineuses) au sein de la gaine tendineuse, localisé ou entourant le tendon, déplaçable et vu dans 2 plans perpendiculaires.
  • Définition de l’hypertrophie ténosynoviale : présence de matériel anormal hypoéchogène (en comparaison des fibres tendineuses) au sein de la gaine tendineuse, non déplaçable et peu compressible et vu dans 2 plans perpendiculaires.
  • Définition de la ténosynovite en mode Doppler : présence de signal Doppler péritendineux au sein de la gaine tendineuse, vu dans 2 plans perpendiculaires, excluant les vaisseaux nourissiers (i.e. vaisseaux du mesotenon ou vinculae ou vaisseaux entrant dans la gaine tendineuse synoviale à partir des tissus mous avoisinant) et seulement en cas de présence d’ un élargissement de la gaine tendineuse synoviale en mode B.
Erosion osseuse :

Discontinuité de la surface osseuse intra-articulaire qui est visible dans 2 plans perpendiculaires

(1) WAKEFIELD RJ et al. Musculoskeletal Ultrasound Including Definitions for Ultrasonographic Pathology. J Rheumatol. 2005 Dec;32(12):2485-7.
(2) NAREDO E et al. Reliability of a consensus-based ultrasound score for tenosynovitis in rheumatoid arthritis. Ann Rheum Dis. 2013 Aug;72(8):1328-34. doi: 10.1136/annrheumdis-2012-202092. Epub 2012 Sep 14.